Fekra

On vous dit tout sur la veille concurrentielle

Aujourd’hui l’information est l’un des piliers fondamentaux d’une entreprise qui doit faire face à la concurrence. Afin de vous développer, vous devez envisager la mise en place d’une veille concurrentielle. Cette dernière consiste à recherche, analyser, et exploiter les informations relatives à vos concurrents, et à votre secteur d’activité. Réaliser une veille permet alors d’éviter de se faire devancer par la concurrence lors du lancement d’un nouveau produit, d’affiner sa stratégie. Elle permet également de gagner en efficacité dans l’acquisition de nouveaux clients, dans l’offre de nouveaux produit et dans l’amélioration de l’équipement. La veille concurrentielle sert aussi à rester informé des évolutions de votre marché. Il faut donc que cette veille soit continue et régulière.

En quoi consiste la veille concurrentielle ?

La veille concurrentielle consistera à surveiller les éléments suivants :
– Les nouveaux concurrents, produits ou services et offres promotionnelles
– La qualité des prestations, les prix appliqués, les fournisseurs, la capacité de production
– Les actions marketing et publicitaires concurrentes
– La publication de nouveaux communiqués et articles de presse
– Les nouveaux clients, accords, contrats, partenariats, rachats, alliances, acquisitions, pays d’implantation …
– Les nouvelles pratiques commerciales
– Les données publiques relatives aux performances économiques et commerciales concurrentes
– Les changements politiques et économiques
– Les données financières concurrentes
– Les ressources matérielles et technologiques concurrentes
– La clientèle actuelle, les circuits de distribution, la zone de chalandise de vos concurrents
– Les ressources humaines concurrentes : les effectifs, le recrutement, la politique salariale, le turn-over, le management…

Vous n’êtes pas obligé de surveiller et d’analyser tous ces éléments. Il convient de réaliser un ciblage des thèmes qui sont les plus pertinents au bon développement de votre entreprise. Voici des exemples de thèmes sur lesquels vous concentrer :
– La production
– Les finances
– Les ressources humaines
– Le marketing

Afin que la veille soit la moins chronophage possible, il convient également de cibler les concurrents que vous allez suivre car vous ne pourrez peut-être pas analyser l’intégralité de votre marché.  Il faut donc définir qui sont vos concurrents les plus dangereux.

Les étapes de votre veille concurrentielle

Quels moyens pour réaliser une veille concurrentielle ?

Les moyens humains

Étant donné que votre veille concurrentielle doit être réalisée en continu et de façon régulière il est préférable de désigner une personne ou un groupe responsable de cette tâche. De cette façon, vous serez sûr qu’elle sera réalisée. Il faut désigner une personne qui possède déjà de solides connaissances de votre entreprise, de vos produits ou services et de son environnement. Vous pouvez également faire appel à une société, externe à votre entreprise, spécialisée en veille concurrentielle.

Les moyens matériels

Pour réaliser votre veille concurrentielle plusieurs sources sont à votre disposition :

– La presse spécialisée dans votre secteur d’activité
– La presse économique
– Les Alertes Google (choisissez vos sujets et la fréquences de réception des alertes)
– Les forums et communautés d’internautes
– Les réseaux sociaux
– Les sites spécialisés : Société.com, Score3.fr, ManageoVérif, Infogreffe
– L’annuaire des entreprises de France en ligne mit à disposition par les Chambres de Commerce et d’Industrie
– Les newsletters de vos concurrents
– Les blogs de vos concurrents (pour trouver rapidement le blog qui vous intéresse il existe des annuaires de blogs)

Si vous voulez savoir à qui appartient un nom de domaine vous pouvez vous rendre sur le site Who Is.

Il existe également des sources payantes telles que Euridill (un service de l’INPI qui fournit des informations sur vos concurrents et leurs données financières). Toujours dans les services payants, il y a des entreprises spécialistes de la veille concurrentielle telles que Cybion ou Blueboast.

Bien gérer sa veille concurrentielle

Il existe de nombreux outils en ligne gratuits qui vous permettront de mieux gérer votre veille en l’automatisant. Ils permettent également de partager les résultats de celle-ci avec vos collaborateurs. Voici trois outils d’automatisation de la veille :

Scoop-It : Créez des thématiques de veille et renseignez des liens et des sites web obtenus au cours de vos recherches sur le net pour chaque thème. Scoop It vous propose des flux émanant de Twitter, Digg et Youtube. Les autres utilisateurs peuvent aussi vous proposer des flux ou des liens en rapports avec les thématiques que vous aurez choisi. Ensuite vous pouvez paramétrer la fréquence de réception du rapport de veille sur votre boîte mail.

Netvibes : L’outil réuni des contenus et facilite votre veille par une organisation en tableau de bord. Vous pouvez aussi réaliser une veille active par mots-clés. Vos résultats sont ensuite classés par type de document (flux Twitter ; vidéos, articles, photos…).

Alerti : Cet outil vous permet de réaliser votre veille concurrentielle et de gérer votre e-réputation en temps réel. Il repose sur un moteur de recherche qui analyse en continu tous types de sources (presse en ligne, forum, réseaux sociaux…). Vos résultats sont ensuite présentés sur une interface sur laquelle vous pouvez les collecter, les partager et les filtrer. Il existe également une version payante de cet outil.

Et après ?

Vous devez définir votre rythme de veille : cela peut aller de une fois par mois à plusieurs fois par jour. Si vous manquez de temps, vous pouvez définir un cadre de veille. Définissez un objectif à atteindre, par exemple connaître les nouvelles offres de mes trois principaux concurrents.

Maintenant que vous avez collecté toutes ses informations, il faut les analyser ! Une fois analysées et combinées à une évaluation des forces et des faiblesses de votre entreprise, elles vous permettront de définir votre stratégie concurrentielle.

Auteur : Eulalie Laronde – Chef de projet

Laisser un commentaire