Fekra

WordPress 4.8 : toujours plus de facilité pour éditer votre contenu !

Comme d’habitude, le nom de la nouvelle version de WordPress rend hommage à un grand nom du Jazz. Bienvenue donc à la version Evans, en hommage à Bill Evans, pianiste qui a entre autres collaboré avec Miles Davis et John Coltrane.

Disponible depuis début juin, cette nouvelle version poursuit la stratégie de WordPress de rendre le CMS toujours plus souple pour l’éditeur de contenu, en simplifiant un certain nombre d’opérations. Moins de code, plus de rapidité, toujours plus de temps pour élaborer sa stratégie de contenu !

Des nouveaux widgets

Utilisés traditionnellement dans la sidebar de votre site, les widgets sont essentiels à l’utilisateur de WordPress. Passer par les widgets pour intégrer des fonctionnalités basiques et récurrentes dans des pages obligeait parfois de recourir à un widget texte dans lequel il était nécessaire d’intégrer du code. Plus de prise de tête avec le html pour les rédacteurs web avec trois nouveaux widgets font leur apparition dans la version 4.8 :

Les widgets WordPress 4.8

Widget image
il est désormais possible d’ajouter un widget image très simplement sans devoir coder un widget texte en html ou installer un plugin dédié.
Utile pour : un encart pour un sponsor, un logo, une promotion…

Widget vidéo
Un nouveau widget vidéo est à votre disposition. Il n’a jamais été aussi simple d’ajouter une vidéo dans votre sidebar : il suffit d’indiquer l’adresse de la vidéo (url Youtube par exemple) et le tour est joué.
Utile pour : mettre en avant votre vidéo de présentation, votre dernier tutoriel…

Widget audio
Même principe que les widgets précédents mais avec le son : ajoutez un lecteur audio et un son dans votre sidebar sans installer d’extension grâce à ce nouveau widget !
Utile pour : valoriser votre dernier podcast ou votre dernière interview…

Un nouveau système pour mettre à jour vos liens
Qui n’a jamais passé du temps à corriger des liens dans ses pages ou ses articles avec une saisie peu intuitive ? WordPress 4.8 vient à votre secours, et une démonstration vaut mieux que de longs discours :


Et on finit en musique 🙂

Laisser un commentaire